Vous êtes ici : Accueil / La Mairie / Situation financière de la commune / Budget Primitif 2014 / Répartition des dépenses et épargne nette

La Mairie

Répartition des dépenses et épargne nette

Répartition des dépenses par secteur d'activités

(dépenses de personnel incluses)

Les dépenses supplémentaires imposées par l'Etat

 

La loi des finances pour 2014 prévoit une forte baisse des  concours financiers de l'Etat : la Dotation Globale de fonctionnement présenterait ainsi une baisse pouvant atteindre -5,5%.

De même, le fonds de péréquation des recettes intercommunales et communales (FPIC) augmente de 55% pour atteindre une contribution estimée à 420 000€ . Il s'agit d'un mécanisme de redistribution des ressources au niveau national entre les communes dites "riches" et celles qui le sont moins.

La hausse des taux de TVA devrait coûter au budget communal 100 000€. A cela, il faut ajouter la refonte obligatoire des rémunérations des personnels de catégorie C ou encore le coût de la réforme des rythmes scolaires.

Au global, l'ensemble des mesures imposées par l'Etat s'élève à plus d'un million d'euros, bouleversant ainsi l'équilibre financier du budget. 

Chute de l'épargne nette disponible pour les investissements

 
>> Haut de page