Alerte intoxication au monoxyde de carbone

En période hivernale, l’ARS alerte sur l’augmentation des risques d’empoisonnement au monoxyde de carbone et invite à renforcer la vigilance individuelle et collective.

Ce gaz inodore et incolore peut s’échapper d’installations de chauffage fonctionnant au gaz, à l’essence, au fioul, au charbon ou à l’éthanol.

 Le recours à des moyens de chauffage alternatifs ou vétustes accroit le risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

 Voici les réflexes à adopter pour se prémunir de ce danger :

  • Faire vérifier et entretenir chaque année les installations de chauffage par un professionnel
  • Aérer son logement quotidiennement et ne pas obstruer les grilles de ventilation
  • Ne pas utiliser des moyens de chauffage non adaptés tels que les barbecues, cuisinières et braseros en intérieur
  • Alertez les secours dès les premiers soupçons